Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 13:11

Nous quittons Singapour mais nous ne lui disons pas adieu car cette ville-état nous a séduits. On y trouve de tout, on peut y manger de tout à très bon marché, pas d’insécurité, bref un paradis pour expatriés…

A bon employeur, salut!!

Pas de panique la famille, on compte s’installer en France cette année.

Ciao Singapour, welcome les Philippines et cerise sur le gâteau, Papa et Maman LE QUERREC nous rejoignent!

Sacadal Singapore

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 07:47

Nous arrivons à Singapour qui est une ville-état cosmopolite où chaque quartier est différent l’un de l’autre.

A notre plus grande surprise, les rues et les trottoirs sont ultra propres, il n’y a pas de klaxon et pas d’embouteillages.

Voici quelques passages de notre guide qui nous ont bien fait rire:

Voitures : le gouvernement a imposé des normes très strictes sur la possession d’automobiles. Les Singapouriens doivent payer une taxe spéciale extrêmement élevée (environ 30000$) pour pouvoir en posséder une. Les voitures sont également hors de prix, quatre fois le prix du même modèle en France. Et pourtant …

P1070790

Animalophobia : il est interdit d’élever des moustiques sous peine d’amende de 1000$. Si vous voulez un chien, il devra d’abord être calibré par les services de santé par rapport à la taille de votre appartement.

Crachat : pour les chinois, (communauté la plus importante à Singapour car elle représente 76,8% de la population), cracher est un signe de bonne éducation et de bonne santé. On expectore les impuretés de son corps. Ainsi, il y a 20 ans, il était très pénible, dans l’autobus, de voir un chinois vous cracher avec précision entre les pieds puis sourire avec condescendance car vous ne pouviez lui renvoyer la politesse.

En 1984, le gouvernement distribua des sacs en plastique pour que les chinois crachent dedans. C’était encore pénible de voir un chinois sortir un sac en plastique peu ragoutant de sa poche et baver moitié dedans, moitié sur vous.

Enfin aujourd’hui, cracher est interdit sous peine de 1000$ d’amende.

Vous n’avez donc plus besoin de vous munir de votre parapluie. Néanmoins, certains singapouriens persistent.

Il y a bien d’autres anecdotes du même genre mais pour nous il est temps de nous rendre dans le quartier de Little India pour y trouver un logement.

P1070791

P1070794

P1070839

P1070825

Nous découvrons nos premiers temples hindouistes qui sont colorées et de toute beauté.

P1070797

P1070799

P1070807

P1070808

P1070811

P1070812

 

P1070844

P1070845

P1070846

P1070847

P1070852

P1070853

P1070855

P1070860

P1070868

Le lendemain, nous visitons Chinatown très coloré lui aussi à l’approche du nouvel an chinois.

P1070832

P1070913

P1070914

P1070916

P1070917

P1070918

P1070926

P1070928

P1070932

P1070933

P1070934

P1070935

P1070938

P1070940

P1070949

Nous profitions d’être sur Singapour pour acheter un nouveau PC puisque le nôtre commence malheureusement à se désintégrer.

Pour ceux que ça intéresse, les prix sont plus intéressants qu’en Europe mais ne justifieraient pas le prix d’un vol pour Singapour ;-)))

Nous terminons notre visite de Singapour par le quartier colonial.

P1070881

P1070883

P1070884

P1070886

P1070898

P1070900

P1070902

Au détour d’un bâtiment nous voyons l’enseigne Carrefour et décidons d’aller y jeter un œil et là grande surprise, ils ont du fromage français et du pâté Henaff. Génial !

P1070874

Apres 15 mois de voyage, qu’est-ce que ça fait du bien !!!

Partager cet article
Repost0