Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 19:26

Dans l’article précédent, nous terminions par:

«Nous repartons dans l’après-midi pour aller vers la côte pacifique.»

Voici donc la suite des événements.

Nous prenons un premier bus pendant 2h, il nous dépose au bord de la route pour que nous puissions prendre un autre bus pour Liberia.

Une fois arrivés à Liberia, nous nous renseignons sur les horaires des bus pour nous rendre le lendemain matin à Playa Conchal sur la côte pacifique.

On nous dit qu’il y a des départs toutes les heures à partir de 7h.

Nous décidons donc de prendre le bus de 9h.

Nous allons à la recherche de notre chambre et là, bonne surprise, 24$ la chambre, enfin la cage à lapins, on est ravis :-(

Le lendemain matin, nous nous rendons au terminal de bus à 9h, et on nous apprend qu’il n’y a pas de bus avant 11h. Là c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. C’est le pays où l’on a payé les transports les plus chers, pour une infrastructure merdique, des bus pourris et d’une lenteur déprimante (6h pour faire 200km, c’est pire qu’en Bolivie).

Nous décidons donc de nous rendre au Nicaragua plus tôt que prévu.

Voici donc nos derniers moments au Costa Rica mais ne restons pas sur une note négative, nous avons adoré ce pays et nous vous le recommandons pour la diversité de sa faune et de sa flore, mais également pour la beauté des plages de la côte caraïbe.

Pour éviter de perdre trop de temps dans les transports, un conseil, louez un 4x4 sur place.

Petite info qui pourra servir, prévoyez un budget assez conséquent pour pouvoir profiter pleinement des charmes de ce pays.

Voici notre itinéraire au Costa Rica (cliquez sur les cartes pour les voir en plus grand):

costaricaVoici notre itinéraire en Amérique Centrale:

central-america CRTableau récapitulatif des distances et trajets parcourus au Costa Rica:
Distances Costa RicaTableau récapitulatif des distances et trajets parcourus depuis notre départ:

Distances TDM Costa Rica-copie-1

P1090166P1090159 Nous vous faisons nos derniers bisous du Costa Rica avant de vous en envoyer du Nicaragua.

Alors qui veut des bisous Nicaraguayens?

Partager cet article
Repost0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 01:07

Nous arrivons à Santa Elena, petit village coincé entre deux forêts de nuages.

Pour préserver ces terres, aucune route n’a été goudronnée, ce sont donc pierres et nids de poules qui constituent l’unique voie d’accès, inutile de préciser que c’est long, tape-cul et très chiant même si l’on traverse de beaux paysages.

Dès le lendemain, nous nous rendons dans cette jungle presque mystique en raison de la lumière voilée d’humidité (100%).

P1080851Au départ, le sentier de 5km est aménagé donc facile à emprunter mais très rapidement aucune structure n’est mise en place. Ce qui est drôle au début, devient très rapidement prise de tête à cause de la pluie incessante, des glissades à répétition et les pieds trempés.

P1080865

P1080853P1080855P1080858Nous sommes supposés rencontrer des grenouilles, des quetzals (oiseau rare) couleurs saphir, et d’autres espèces animales mais sans guide il est impossible de repérer tout cela d’autant plus que la pluie n’arrange rien. Geovani, où es-tu?

P1080877

Nous n’avons pas pris de guide car l’entrée étant déjà de 14$ par personne, nous aurions dû rajouter 25$ pour ce «service».

P1080861P1080864P1080872P1080881P1080882P1080855P1080856

Nous sommes contents d’avoir pu visiter cette forêt de nuages, mais une fois de plus le prix n’est pas du tout justifié. C’est sympa à voir mais pas forcement incontournable.

P1080888P1080890P1080850Nous repartons dans l’après-midi pour aller vers la côte pacifique.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 07:18

Petite question : quel est le plus grand atout d’une région volcanique, excepté le cratère lui-même? Les sources chaudes, bien sur!

Intéressés par les sources chaudes, nous nous renseignons des prix auprès de notre propriétaire qui tient une agence de tourisme.

Il nous propose trois solutions:

Les sources chaudes de Tabacon à 45$ par personne… Heu…Ah ouais quand même? Pas mieux?

Les sources chaudes de Baldi Thermae à 25$ par personne… Hum non pas envie! Toujours trop cher!

Voyant notre résistance face aux prix, il nous indique les thermes de Chollin à 0$ par personne…Ah ben voila quand tu veux!

Ces thermes ne sont pratiquement connus et utilisés que par les locaux ou les personnes qui, comme nous, recherchent toujours les bons plans.

Nous demandons au chauffeur du bus de nous arrêter au bon endroit puis 100m plus loin, nous découvrons un site naturel ou nous pouvons nous relaxer dans une eau chaude, tiède et froide selon l’endroit ou l’on se trouve. Que du bonheur…

P1080810

P1080804

P1080805

P1080816

P1080829Nous faisons la connaissance de Valérie, Pascal, Gwendal, Gwénaël et Maïwenn, une p’tite famille fort sympathique qui fait le tour des Amériques depuis 9 mois ( http://www.au-tour-des-ameriques.com/index.php ).

P1080801

Nous passons un très bon moment à discuter de nos parcours et expériences vécues. Nous leur souhaitons bonne route et espérons les recroiser.

Nous faisons également la connaissance de Luis, sa famille et ses potes, des costaricains avec qui nous sympathisons. Il se propose même de nous raccompagner à bord de son magnifique Jeep jaune tout neuf.

P1080839

P1080842

Nous sautons sur l’occasion et profitons de la route, pour prendre des photos du volcan Arenal qui a toujours la tête dans les nuages.

P1080835

P1080836Gros bisous à tous.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 06:50

Après notre visite avec Geovani ( Samedi 08 mai 2010 - La Fortuna - La forêt de Geovani ), nous négocions avec notre propriétaire pour qu’il nous emmène voir la Catarata de La Fortuna. Il s’agit d’une chute d’eau de 70m qui se déverse dans un canyon dans un décor de fleurs et de fougères.

P1080719

Nous descendons un petit chemin presque vertical parallèle à la chute pour nous rendre au coin baignade, dans une eau cristalline.

P1080724

P1080727

 

 

 

 

P1080730

P1080732

Impossible pour nous de nous y baigner, non pas à cause des poissons stupides mais à cause de l’eau qui est gelée.

P1080738

P1080740

 

 

P1080741

 

P1080763

P1080779

P1080782

P1080784

P1080787

P1090774

P1090776

Nous sommes contents de cet après-midi mais trouvons que le prix d’entrée est abusif…C’est loin d’être comparable aux chutes d’Iguaçu ( 23 au 26 octobre 2009 - Puerto Iguazu  ) et c’est pourtant quasiment le même prix.

P1080790

Nous rentrons en stop au village, faisons quelques courses et allons nous coucher car après cette journée bien remplie, une bonne nuit s’impose.

Partager cet article
Repost0
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 16:05

Nous arrivons à la Fortuna ou nous commençons notre recherche de logement, une fois fait, nous filons faire quelques courses.

Notre repas, enfin notre apéro ;-) est interrompu par Geovani qui tient une agence de tourisme et nous propose de visiter sa forêt en nous garantissant que nous verrons une multitude d’animaux pour un prix défiant toute concurrence, 10$ par personne.

Etant sceptiques, il nous dit de prendre notre temps et de venir le rejoindre à son bureau le lendemain matin à 7h si nous le souhaitons.

Il nous précise également que ce tour est réservé à une poignée de personnes et qu’il n’est même pas inscrit dans les guides.

Autour d’une bonne Caipirhina, nous décidons de lui faire confiance et lui donnons rendez-vous le lendemain.

Il est 5h30, nos petits yeux nous piquent (non non, ce n’est pas à cause des Caipirhinas…) mais nous n’allons pas regretter de nous être levés aussi tôt.

En effet, Geovani, armé de son télescope et de son œil de linx arrive à nous dénicher des oiseaux et autres animaux que l’on n’arrive même pas à voir à l’œil nu.

Voici des photos prises à travers son télescope.

P1080644

P1080648P1080646

P1080654P1090584P1080662

P1080671P1090694

Nous voyons un magnifique toucan jaune et noir, des aigles, des perroquets, des pics et autres superbes oiseaux dont nous ne connaissons pas le nom.

Nous voyons ensuite des paresseux dont l’un avec un bébé. Il faut savoir que sans guide, il est pratiquement impossible de repérer cet animal perché dans les arbres.

P1090595

P1090598

P1090602Sur le chemin, nous nous arrêtons pour contempler les colibris qui butinent les fleurs, et qui ne sont pas faciles à prendre en photos car ils se déplacent trop rapidement.

P1090632

P1080677

P1090646

P1090648

P1090675

Profitant des connaissances de Geovani, nous lui demandons ce qu’est cette grosse boule de terre. Réponse en vidéo.

Pour finir, Chat n’a pas goûté ces fameuses termites car après avoir longuement hésité, Geovani nous dit que les termites lui remontent dans la gorge…Beurk!

Au détour d’une branche de palmier, Chat découvre trois petites chauves-souris.

P1080694

Nous apprenons qu’elles se nourrissent de moustiques, nous avons donc décidé de les adorer.

Découverte d’un caoutchoutier que nous adorons aussi car en brulant le caoutchouc, la fumée est un parfait répulsif à moustiques.

P1080704

Plus loin, Geovani nous déniche à mains nues de magnifiques petites grenouilles rouges et bleues vénéneuses.

P1080706

P1080710

P1080715

Nous voyons aussi de magnifiques fleurs et papillons.

P1090715

P1090742

P1090575

P1090743

Nous rentrons enchantés de ce tour car nous n’étions que tous les deux, nous avons vu en deux heures une multitude d’animaux et appris pleins de choses intéressantes sur la nature.

Quel bonheur de découvrir tout ca avec un passionné.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 18:57

Nous arrivons à San José, la capitale du Costa Rica, après 6 heures de bus pour faire seulement 200kms. Une chose est sure, l’infrastructure ainsi que les transports sont loin d’être excellents.

Après 1h30 de recherche, nous trouvons finalement notre logement à un prix très acceptable de 16$, contrairement aux autres qui demandent plus de 30$, nous réaliserons par la suite qu’il s’agit d’un hôtel de passe qui se loue plus généralement à l’heure…

Nous visitons le centre ville qui est assez petit et sans grand intérêt.

P1080627 P1080628 P1080630P1080632P1080634P1080635P1080636P1080638P1080639 P1080629P1080640Nous repartons dès le lendemain en direction de La Fortuna située au Nord-Ouest du Costa Rica.

Partager cet article
Repost0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 12:28

Ce petit parc de 1067 hectares est l’un des parcs nationaux les plus visités du Costa Rica.

Apres s’être acquittés de la taxe d’entrée, nous marchons pendant 20 minutes pour arriver à Playa Vargas, une magnifique petite plage bordée de cocotiers.

P1080403

P1080405

P1080407

Nous marchons les pieds dans l’eau, comme c’est agréable…

P1080408

P1080409

Nous laissons la plage pour aller marcher sur le sentier aménagé de la forêt tropicale dans l’espoir de voir une multitude d’animaux.

P1080413

P1080415

P1080418

P1080419

P1080422

P1080424

P1080428

P1080430

P1080435

P1080437

P1080438

P1080441

P1080445P1080446 P1080459

P1080461

P1080467

P1080470

P1080469

Un bruit dans les fougères, on pense que c’est un coati mais en le suivant on s’aperçoit qu’il s’agit d’un raton laveur mangeur de crabes.

P1080485

P1080488

P1080593

Le sentier jouxtant la mer, nous en profitons pour prendre des clichés de ce magnifique récif.

P1080474

P1080475

P1080476

P1080478

P1080480

P1080495

P1080496

P1080497

De retour sur le sentier, Jésus-Christ se tient au bout d’une branche, pas de panique, nous n’avons pas d’hallucinations car il s’agit en fait du surnom donné au basilisc à crête. Son surnom provient du fait qu’il peut s’enfuir en courant à la surface de l’eau, c’est vraiment impressionnant.

P1080454

P1090366

Durant notre balade, nous apercevons de grands et somptueux papillons aux ailes bleu électrique, les morphos, quasiment impossibles à prendre en photo car ils ne se posent pratiquement jamais ou alors les ailes fermées. Voici ce à quoi ils ressemblent (photo prise d’internet)

common-blue-morpho

P1080578

P1080501

P1080509

Rencontre avec un animal plus commun, un petit casse-noisettes.

P1090383

P1090439

P1090443

En arrivant à Punta Cahuita, nous voyons un magnifique serpent-liane vert avec une longue langue bleue.

P1080521

P1090410-copie-1

P1090412-copie-1

P1090413-copie-1

P1090416-copie-1

P1090433-copie-1

P1090434-copie-1

P1080541

Quelques centaines de mètres plus loin, nous voyons une belle vipère jaune lovée au cœur d’un arbre.

P1090457-copie-1

P1090462-copie-1

Accrochée sur sa toile, cette araignée de toutes les couleurs nous impressionne malgré le peu d’affection que nous pouvons lui porter.

P1090448-copie-1 P1080545

P1080548

P1080547

P1090453

P1090473

En levant les yeux, nous apercevons Maxime, Ewen, Kevin, Lyam, Maëly, Damien, Thibault, Quentin et Andréa faisant les fous de branches en branches. Gros bisous à vous nos petits singes…

P1080572

P1090488

P1090503

P1090489

P1090504

 

P1090526

P1090528

P1090546

P1090549

P1090558

  Il s’agit en réalité de capucins mais nous voulions faire un clin d’œil à nos p’tits loulous d’amour.

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 22:00

Nous quittons Bocas Del Toro au Panama en bateau taxi puis prenons un mini-van pour nous emmener à Guabito, dernier village avant le Costa Rica.

Tampon de sortie, et nous voila en direction du pont, enfin ce qu’il en reste, jugez par vous-même, il sépare les deux pays.

P1080339

P1080346P1080347Nous prenons un bus pour Puerto Viejo, petit village situé au sud de la cote caraïbe costaricaine.

2h plus tard, nous découvrons notre premier point de chute au Costa Rica.

P1080609P1080610P1080611P1080616Une fois notre logement trouvé, nous allons faire trempette dans une eau bien agréable.

P1080617P1080618P1080620P1080623P1080624P1080625Le Costa Rica étant connu pour son nombre impressionnant d’espèces animales, nous allons être au parfum des la première soirée.

Un joli papillon

P1080350Une mignonne petite grenouille

P1080361Un adorable petit gecko

P1080366Et enfin un crabe qui voulait s’inviter à diner avec nous. Non, pas envie!

P1080372

P1080373P1080382

P1080392P1080608P1080626

Partager cet article
Repost0